• Conclusion générale

    Aujourd'hui, l'homme est parfaitement capable de se protéger contre ce phénomène météorologique : Paratonnerre, cage de Faraday et autres dispositifs permettent de limiter les dégâts à grande échelle, tandis que le parafoudre protège les réseaux électriques contre les surtensions engendrées par les coups de foudre.

    Cependant, pour ce qui est d'exploiter son énergie, nous ne sommes pas, mais alors pas du tout au point. Personne n'oserait tenter d'installer des dizaines de millions de paratonnerres sur la Terre entière pour récupérer une quantité relativement faible d'énergie. Il faudrait donc inventer un système bien plus efficace, esthétique... et surtout rentable.

    En 2010, la France est la première nation impliquée dans la recherche sur les phénomènes liés à la foudre, et la simulation d'éclairs en laboratoire. Si le monde entier s'y met aussi, peut-être pourrons-nous espérer développer des dispositifs efficaces. En attendant, cela paraît peu réaliste.

    La recherche s'étendant à des domaines bien vastes, il est plus que normal que les chercheurs travaillent sur d'autres projets...

    Précédent

    Suite


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :